Les débuts de la basse, un peu d’histoire.

Bonjour ami(e) bassiste,

Ici nous allons évoquer Les débuts de la basse et le développement de cette instrument au tout début des années 1950,

notamment grâce à Leo Fender.

Je me suis inspiré ici du « Livre des basses » de Tony bacon et de Barry Moorhouse, un superbe livre consacré exclusivement à notre instrument; j’en ai résumé les deux premières pages qui retracent le développement de l’instrument.

 

L’ajout d’une ligne de basse peut totalement changer l’ambiance d’un morceau, elle donne du corps et de la profondeur à la musque. Plusieurs morceaux sont d’ailleurs fondés sur une ligne de basse bien précise ( Another bite the dust, Too young too die, Billie jean, Don’t look any further…).

Pour Paul Mc Cartney c’est le bassiste qui a le pouvoir dans un groupe, c’est lui qui peut réellement contrôler le groupe tant sa présence est importante.

La basse apparait et est présente dans de nombreux style musicaux comme la pop, le jazz, le blues ou encore la country.

Il semble que tout ce qui se fait aujourd’hui, toutes les musiques qui ont fusionnées n’auraient pas le même son sans la guitare basse électrique.

 

Avant la basse la contrebasse jouait les fréquences graves dans les grands orchestres ou les groupes plus petits; on situe l’arrivée de la contrebasse au 16ème siècle environ.

Ensuite au 18ème siècle apparait la contrebasse comme un instrument d’accompagnement dans les orchestres symphoniques puis ensuite aux États Unis dans les groupe de jazz et de ragtime.

Dans les années 1920 elle se répand  rapidement comme principal instrument à tonalité grave et de plus jouée avec les doigts et non plus avec l’archet.

 

Les débuts de la basse

A   la fin de années 1940 les guitaristes sont nombreux aux USA. Pour se faire entendre dans les grandes formations, les guitaristes doivent être amplifiés. Certains décident de passer sur un autre instrument, notamment la contrebasse, pour avoir plus de travail.

Mais habitués à la taille de leur guitare, ils ne s’y font pas car pas à l’aise du tout.

De plus le contrebassiste de l’époque a du mal à se faire entendre au sein des grosses formations entre les cuivres, la batterie, et les guitares électriques qui apparaissent de plus en plus.

La contrebasse est en outre très encombrante.

Et c’est à la fin de l’année 1951 que la Fender Electric Instrument Company de Fullerton près de Los Angeles présente une guitare basse électrique à corps plein.

C’était une basse qui ressemblait à la guitare Telecaster que Fender venait de lancer.

C’était bien la première guitare basse acordée en MI, LA, RE et SOL, qui deviendra la Precision Bass.

 

Toutefois il faut savoir qu’avant la Precision de Fender, plusieurs guitares à quatre cordes avaient été développées mais sans succès commerciales importants.

Rappelons toutefois que Leo Fender n’était pas musicien mais plutôt fan de musique country.

Son invention révolutionna le son du rock’n roll et de toute les musiques qui suivirent.

 

 

1 commentaire sur “Les débuts de la basse, un peu d’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *