La basse reggae, Stir it up

Voici un titre phare de Bob Marley, Stir it up.

Tu trouveras le lien de la vidéo ici et les tablatures et partitions plus bas.

La basse reggae est très spécifique. Il faut la jouer avec un son bien mate et rond.

Tu peux utiliser la technique du “palm mute” qui consiste à étouffer les cordes avec le coté de la main droite.

Si tu n’est pas à l’aise tu peux tout de même jouer aux doigts ce n’est pas un problème.

Robert Nesta Marley, (6 février 1945 – 11 mai 1981) est considéré comme l’un des pionniers du reggae.

Sa carrière musicale a été marquée par la fusion d’éléments de reggae, de ska et de rocksteady, ainsi que par son style distinctif de chant et de composition de chansons.

Les contributions de Marley à la musique ont accru la visibilité de la musique jamaïcaine dans le monde entier et ont fait de lui une figure mondiale de la culture populaire pendant plus d’une décennie.

Au cours de sa carrière, Marley est devenu connu comme une icône Rastafari, et il a imprégné sa musique d’un sens de la spiritualité.

Il est considéré comme un symbole mondial de la culture et de l’identité jamaïcaines, et a été controversé dans son soutien franc à la légalisation de la marijuana, alors qu’il a également plaidé pour le panafricanisme.

Né à Nine Mile, en Jamaïque britannique, Marley a commencé sa carrière musicale professionnelle en 1963, après avoir formé Bob Marley and the Wailers.


Le groupe sort son premier album studio The Wailing Wailers en 1965, qui contient le single “One Love / People Get Ready”.

La chanson devient populaire dans le monde entier et a fait du groupe une figure montante du reggae.

Les Wailers ont par la suite sorti onze autres albums studio; tout en employant initialement une instrumentation et un chant plus forts, le groupe a commencé à se lancer dans la construction de chansons rythmiques à la fin des années 1960 et au début des années 1970, ce qui a coïncidé avec la conversion du chanteur au rastafariisme.

Regarde la vidéo ici https://youtu.be/0iYvjGXQ5lU

2 commentaires sur “La basse reggae, Stir it up

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *